Contact

La Cologne est un accord hespéridé avec essentiellement des agrumes et des notes aromatiques. A l’origine elle est employée davantage comme un médicament pour ses vertus assainissantes et non comme un parfum.

Son nom provient de sa ville d’origine à Cologne où en 1708 Jean Marie Farina, parfumeur Italien, développa un parfum à base d’agrumes (citron, orange) et d’herbes aromatiques (thym, marjolaine, absinthe, lavande…). Par abus de langage ce nom sera donné à toutes les eaux de cologne. Ce parfum fut innovant à l’époque car il contrastait avec les parfums aux odeurs capiteuses destinées à camoufler les mauvaises odeurs. Sa fraîcheur singulière sera marquante et l’utilisation de certaines huiles essentielles aseptisantes et assainissantes apportera une réponse au manque d’hygiène de l’époque. C’est la marque Roger & Gallet qui possède aujourd’hui les droits pour commercialiser cette Aqua Mirabilis, autre nom donné pour « la cologne extra vieille » de Jean Marie Farina.

En 1853, Pierre-François-Pascal Guerlain créa une cologne mythique L’eau de cologne impériale pour l’impératrice Eugénie, épouse de Napoléon III. Elle en gardera l’utilisation exclusive avant de donner son accord pour sa commercialisation. Cette cologne se construit autour du néroli, subtilement floral et libère toutes ses notes fraîches d’agrumes avec le citron, la bergamote et le petit grain.  De nombreuses eaux de cologne très populaires voient ensuite le jour sous la famille olfactive hespéridée : Eau sauvage de Dior (1966), Eau de Rochas (1970)… Ces dernières restent indémodables, et sont toujours dans le top des ventes en Europe depuis plusieurs années, surfant sur une tendance rétro affirmée touchant tous les domaines et plebiscitée des consommateurs.

En 2001 Thierry Mugler propose un renouvellement et une modernisation des colognes avec Cologne de Mugler. L’apport en overdose des muscs blancs permettent à l’accord hespéridé composé d’orange, petit grain et néroli une meilleure tenue que les traditionnelles eaux de colognes aux composants très volatils. De plus les notes vertes du départ renouvellent la fraîcheur des agrumes. De nos jours, les colognes ne sont plus nécessairement composées d’une majorité d’agrumes. Cette dénomination sert aujourd’hui à exprimer légèreté et fraîcheur. Elles peuvent être construites avec des notes de fruits d’eau ou des épices froides ayant des tonalités d’agrumes comme le gingembre ou la cardamome.

Les colognes s’inscrivent actuellement dans une tendance forte où , dans un univers hyperconnecté et dématérialisé, le consommateur est en quête d’authenticité et de naturalité.

 

En 2004, une nouvelle marque entièrement dédiée aux colognes apparait sur le marché : L’atelier Cologne. Le souhait des créateurs de cette marque était de proposer des colognes avec une tenue similaire aux eaux de parfum. L’offre de cette dernière est très diverse et ne propose pas que des parfums hespéridés mais aussi des accords floraux, orientaux ou boisés avec toujours une ouverture fraîche et lumineuse. Outre cela les marques sont de plus en plus nombreuses à créer des versions colognes de leur eau de toilette ou de parfum avec un départ plus frais et hespéridé. C’est le cas par exemple du parfum de Giorgio Armani, Armani Code qui lança en 2017 sa version Colonia .

Toutes les marques de parfumerie d’ambiance possèdent des parfums aux effets vivifiants des agrumes. Les parfums hespéridés les plus populaires sont les parfums de thé vert construits avec un pourcentage important de bergamote et les colognes ayant un esprit vintage, comme le prouve le bestseller de la marque Jo Malone : Mandarin, Lime & Basil. Les agrumes nous font voyager en Méditerranée où le climat est propice à leur culture. Ils insufflent une certaine légèreté, un souffle d’air frais, de bonne humeur, un certain dynamisme et une élégance intemporelle. Leur pouvoir évocateur est très fort : pour les uns ils évoqueront un cocktail de jus de fruits avec un esprit de convivialité, pour les autres ils exprimeront le terroir de la Calabre ou de la French Riviera.

 

Les Colognes, universelles, ont donc aujourd’hui toujours un très bel avenir devant elles…

 

Anais Ginestet, Fragrance Designer.

Parlez-nous de votre projet
Retour en haut