Contact

Ça y est la période des festivités est derrière nous et le mois du blanc s’installe dans tous nos magasins. Un vent de renouveau souffle dans notre ambiance !

Faisons un peu d’histoire et prenons le temps d’expliquer l’origine de ce mois du blanc… Cette tradition aurait 2 origines : l’une historique et l’autre marketting.

La première proviendrait de la ville de Cholet, connu pour son industrie textile. En pleine révolution française, les usines connaitraient un déclin d’activité. Pour relancer cette dernière, les industriels auraient eu l’idée de créer ce fameux mois de promotion. Le blanc fait référence à la couleur de la monarchie et le mois de janvier à la mort de Louis XVI.

La deuxième, plus connu, proviendrait de l’idée du fondateur du premier grand magasin parisien, le Bon marché, Aristide Bourcicault. Cet avant-gardiste chercha un moyen de remplir les rayons vides à la suite de la frénésie des achats de Noël en décembre. Il proposa donc des promotions sur le linge de maison pour attirer une clientèle féminine. Le linge de maison étant exclusivement blanc à l’époque, il est d’usage d’utiliser l’expression « le mois du blanc ».

Maintenant que nous avons planter le décor sur cette période, attardons-nous sur les odeurs que cela nous évoque. On adore tous se lover dans des draps ou des serviettes propres, fraîchement lavés. Cette sensation de bien être est immédiatement apportée grâce à l’odeur du linge frais. La lavande est historiquement associée à l’odeur du linge frais. En effet, avant l’époque des lessives et des machines à laver, le linge était lavé à la main par les lavandières. Ces dernières lavaient le linge dans des lavoirs et ajoutaient de la lavande aux eaux de lessives. Cela permettait à la fois de parfumer et de désinfecter le linge. Avec l’essor des machines à laver et des lessives, les parfums de linge propre se sont étendus et les industriels nous proposent des parfums toujours plus innovants. Les parfums frais d’agrumes, marins et aromatiques restent les plus appréciés et les plus facilement acceptés par les consommateurs. Nous voyons cependant apparaître ces dernières décennies des parfums plus gourmands ou boisés permettant une meilleure substantivité sur le linge. On retrouve aussi des notes d’aldéhydes, qui connaissent le succès grâce à leur overdose dans le N°5 de Chanel et à des notes musquées, largement utilisées par les industriels pour apporter un réconfort certain et une très bonne tenue sur le linge.

L’odeur du linge propre est universelle et évoque des souvenirs à chacun d’entre nous. Les marques de parfum l’ont bien compris et en font même pour certaines leur histoire. En effet la marque Clean sort en 2003 un parfum évoquant l’odeur de propre.

Emosens vous propose de retrouver ce parfum rempli de nostalgique grâce au parfum LINGE FRAIS.

Il nous plonge dans l’ambiance fraîche de draps fraîchement lavés qui sèchent grâce au vent et au soleil d’une belle matinée. Il se compose d’un départ lumineux d’agrumes et de la fraîcheur fusante des aldéhydes. Très rapidement une odeur d’eau de lavande s’installe et évoque le linge lavé à la main par les lavandières d’antan. L’eucalyptus renforce cette pureté et les muscs nous enveloppent et réconfortent.

Parlez-nous de votre projet
Retour en haut